28 févr. 2014

Une exigence pour bien recruter les +50 ans

Changer les paradigmes
Les entreprises ou plutôt les employeurs doivent changer leurs façons de recruter en faisant la distinction entre les jeunes diplômés avec une petite expérience acquise durant leurs études et les générations précédentes (+ de 35, 45, 55 et 60 ans). 
Les enjeux n'étant pas les mêmes lorsqu'il s'agit de recruter un + 50 ans ; ils doivent tenir compte d’au moins trois paramètres:
1) la recherche d'expérience capitalisée
2) la recherche de qualifications régulièrement mises à niveau
3) la recherche d'efficacité et de potentiels de gains de temps par conséquent d'économie, etc.
Toutefois les + 50 ans aussi doivent changer leurs paradigmes de réinsertion socioprofessionnelle, tels que considérer ses qualifications, expérience et compétences comme étant singulières.
Souvent malheureusement les + 50 ans n'ont jamais mis à niveau leurs formation initiale (qui date), leur expérience n'a jamais été capitalisée et leurs compétences notamment comportementales sont dépassées (les jeunes d'aujourd'hui sont comme on le dit ''branchés'', nos plus de 50 ans le sont-ils ?
Avant de rechercher un nouvel emploi ils devraient faire un bilan de compétences et le mettre en adéquation avec les exigences générales et spécifiques de l'entreprise .... Les entreprises doivent comme je l'ai dis en introduction revoir leurs méthodes de recrutement des + 50 ans.

Ferid Chikhi




Québec : Le monde du travail dans une impasse ?

Pénurie de main d’œuvre ou profusion d’emplois ? Depuis au moins les deux dernières années bien des articles ont été commis par des analy...